Journal Ouest-Africain des Sciences de Gestion ISSN 2424-7413 : Vol.1,No1,1-109, 2016 

© Edition Université Aube Nouvelle Burkina Faso 2016

CRISE DU SECTEUR AUDIOVISUEL ET CINEMATOGRAPHIQUE AFRICAIN: VERS UN DIAGNOSTIC DE L’ETAT DE LA PRODUCTION, DE LA DIFFUSION ET DE L’ARCHIVAGE DES FILMS, ET PERSPECTIVES DANS L’ESPACE UEMOA.

Lassané TAPSOBA1* et Marc BIDAN2

1Centre de recherche et d’études en management (CREM), Université Aube Nouvelle, 06 BP9283 Ouagadougou 06, Burkina Faso

2Bâtiment IHT / Rue Christian Pauc, BP 50609, École Polytechnique de l’Université de Nantes, 44306 Nantes Cedex3, France

_____________________________________________________________________

RESUME

Le secteur cinématographique et audiovisuel africain est plongé aujourd’hui dans un état de crise généralisée tant au niveau de la production, de la diffusion que de l’archivage des oeuvres filmiques. Le présent article présente l’état des lieux de cette crise dans les pays membres de l’UEMOA. Parmi les maux qui freinent le développement de ce secteur, figurent en première ligne la piraterie, la mauvaise qualité de la production des oeuvres, le manque de circuit viable de diffusion et l’absence de rentabilité économique des oeuvres produites. Cependant, des solutions de sortie de crise y sont envisagées par l’UEMOA à travers la mise en place d’un programme pluriannuel de sauvegarde des archives audiovisuelles.

Mots clés : audiovisuel, cinéma, production, diffusion, archives, UEMOA.

 Article-PDF Page 72-97

______________________________________________________________________

*Correspondance :Lassané TAPSOBA, e-mail: tapsobalasso@yahoo.fr

العربية AR English EN Français FR Español ES