Enseignement supérieur: l’U-Auben noue un partenariat avec deux universités américaines

Toujours à la recherche d’une formation de qualité, l’Université Aube Nouvelle (U-Auben) necesse d’agrandir son cercle d’universités partenaires au plan international. Après la sous-régionet l’Europe, l’U-Auben est en train de conquérir les universités américaines. Ce vendredi 24 juin2016, elle a signé à Ouagadougou, une convention de partenariat avec l’université George Mason des Etats-Unis.

Face aux défis des nouvelles offres de formations dans plusieurs métiers, l’U-Auben veutdésormais retenir les bonnes pratiques. Le problème de l’insertion des jeunes et lechômage sont des équations à résoudre. Et l’U-Auben entend participer à ce grand défi. Pour y parvenir, les responsables de cette université, qui aspire être « une université deréférence au Burkina Faso», estiment que « le partenariat constitue un ingrédient essentiel dansla formation des étudiants ».

L’U-Auben se félicite donc des résultats obtenus lors des différentes missions deprospection de son Président directeur fondateur (PDF), Isidore G. Kini. Après avoirvisité trois universités aux Etats-Unis, deux conventions ont été signées. La premièreavec Floride International University et ce vendredi, avec l’université George Mason dansl’Etat de Virginie.

En France, des conventions ont été signées avec l’Ecole centrale de Lille, l’université deNantes et celle de Montpelier. Et bientôt des accords de partenariat seront signés pourune école de journalisme à l’U-Auben. Tout récemment d’ailleurs, l’université a tissé unpartenariat au Burkina Faso avec la commission de la carte de presse des journalistes.

Il faut aussi inscrire sur le liste des alliés de l’U-Auben la société SAP en Allemagne,Galilée Management international institut en Israël et l’université Ben Gourion bientôt.

L’U-Auben désormais bilingue

«Le partenariat entre l’U-Auben ne sera pas un partenariat colonial mais un partenariat d’échanges», a assuré le professeur Elavie Ndura, représentante de l’université George Mason. Avant la signature de cette convention, Le Pr Ndura a séjourné à Ouagadougou enfévrier dernier pour assister au colloque scientifique d’U-Auben. « Cette visite m’a permis de m’enquérir du sérieux et des ambitions de cette université. Il n’y a pas mal de perspectives et j’apprécie fortement l’engagement et la vision des responsables d’U-Auben », avoue le PrNdura.

Elle dit par ailleurs être convaincue que les programmes académiques de l’U-Aubensont bien alignés et sont au niveau des attentes de George Mason. L’accréditationd’Aube Nouvelle au Cames est également un atout qui a milité en faveur de cepartenariat.

Afin de maintenir le cap et de répondre aux attentes, Isidore Kini et ses étudiants ont pris l’engagement de faire de l’U-Auben, une université bilingue à compter de la prochaine rentrée académique. En attendant, c’est un séminaire doctoral qui se déroule en ce moment même avec le Pr Elavie Ndura au profit des doctorants de l’U-Auben.

Faso Zine

Tu pourrais aussi aimer

العربية AR English EN Français FR Español ES