Journal Ouest-Africain des Sciences de Gestion, Vol.1, N°2,1-228, ISSN 2424-7413, 2016.

© Edition Université Aube Nouvelle Burkina Faso 2016

Déterminants de la participation des populations riveraines à la protection des retenues d’eau en milieu urbain : Cas des barrages no 1, 2 et 3 de la ville de Ouagadougou au Burkina Faso

Didier Tibi ZOUNGRANA* 1, Olivier COMBELEM1 2

[1] Enseignant-chercheur à l’UFR-SEG, Université Aube Nouvelle, Burkina Faso,

2 Centre de recherche et d’études  en développement Durable, Université Aube Nouvelle, Burkina Faso                                                  

___________________________________________________________________________

RESUME :

La réalisation des retenues d’eau dans les milieux urbains vise à rendre disponible l’eau pour les  usages domestiques. De plus en plus, ces retenues sont soumises à plusieurs pressions conduisant à accélérer le niveau de dégradation de celles-ci. L’objectif de cet article est d’analyser les facteurs qui expliquent le Consentement à Payer (CAP) des usagers pour la protection des barrages no 1, n°2 etn°3 dans la ville de Ouagadougou. Plus spécifiquement, il s’agit d’une part de déterminer  les facteurs susceptibles d’influer la décision des  exploitants à participer à la protection de ces barrages, et d’autre part d’évaluer le niveau du consentement à payer des usagers. Pour ce faire, la modélisation économétrique du CAP a été réalisée à l’aide du modèle de Heckman à deux étapes pour tenir compte des biais de sélection. Pour y parvenir, une enquête basée sur la Méthode d’Evaluation Contingente (MEC) et portant sur 200 individus usagers de ces barrages a été réalisée dans la ville de Ouagadougou. Les résultats de l’étude montrent que les exploitants des barrages enquêtés ont exprimé un CAP moyen annuel  de 11 220 FCFA pour l’entretien et la préservation des barrages. Également, il en est ressorti que l’existence de conflits, le mode d’acquisition de la parcelle, la profession, les usages, et la superficie de la parcelle sont les principaux déterminants de la participation des usagers à la protection des plans d’eau.

 Mots clés : Consentement A Payer, Méthode d’Evaluation Contingente, Modèle de Heckman, Barrages de Ouagadougou

 Article PDF     Page72-96

_______________________________________________________________

*Correspondance. Email : zoungranadidier@yahoo.fr

                                                                                                                                                                                                                                      Accepté le 23 décembre 2016

 

العربية AR English EN Français FR Español ES